Concerts

25.02.2022
à
20:00
au Conservatoire de Musique de la Ville d'Esch/Alzette

Les Enseignants du Conservatoire

Ria Clement-Lucas
Flûte à bec

Alla Tolkacheva
Mandoline baroque

Anne Clement
Viole de gambe

Christian Peckels
Guitare baroque

Jean-Paul Hansen
Hautbois et oboe da caccia

Claude Clement
Clavecin

Caroline Reuter
Violon baroque

Paul Breisch
Clavecin et orgue

Jean Halsdorf
Violoncelle baroque

Stefanie Duprel
Clavecin et orgue

Juan Carlos Muñoz
Mandoline baroque

Claudia Moulin
Soprano

Le baroque européen dans tous ses états

« Le passé est un pays étranger », ainsi s’ouvre le roman Le messager de Leslie Hartley, publié en 1953 dont le protagoniste, un vieux monsieur, explore ses souvenirs d’enfance qui le replongent dans les années 1900. En musique, nous préférons aujourd’hui nous réfugier dans des territoires bien plus éloignés encore que ceux de notre premier âge et nous chérissons tout particulièrement l’univers baroque qui semble loin de nous dépayser. Or, le terme « baroque » désignerait à l’origine une perle irrégulière et s’utilisait péjorativement dans le sens de bizarre.

La fascination pour des musiques « vieilles » de 300, voire 400 ans ne cesse de croître ces derniers temps et nous y découvrons une fraîcheur, une originalité et surtout des sentiments d’une intensité et d’une actualité qui continuent de nous surprendre.

Notre conservatoire n’est pas une exception à ce mouvement et compte parmi ses enseignants un nombre croissant d’adeptes de musique ancienne. Après le grand succès du premier concert en 2018, et après deux tentatives infructueuses en raison de la crise sanitaire, c’est pour la deuxième fois que cette équipe offre un très vaste aperçu du répertoire des 17e et 18e siècles.

Embarquez-vous avec nous sur la Tamise de l’année 1717 avec la Watermusic de Georg Friedrich Händel, flânez le long des rues de Naples de la main de Cristoforo Signorelli, découvrez la cathédrale de Saragosse (Aragon) grâce à la musique d’orgue de Sebastián Aguilera de Heredia, écoutez l’annonce de la passion du Christ dans Oh Haupt voll Blut und Wunden de Johann Sebastian Bach, varié dans sa sonate par Johann Gottlieb Janitsch ou encore, laissez-vous enchanter par la magicienne mystérieuse Alcina, poignante dans sa douleur de femme abandonnée.

Le Conservatoire d’Esch est membre du réseau Kulturpass.

Programme:

Georg Friedrich Händel
– Suite en fa majeur HWV 248 extrait de « Watermusic »

Jean-Adam Guilain
– Suite du 2e Ton pour orgue

Johann Paul Martin
– « Il Tedesco » Sonate en sol majeur pour mandoline et guitare

Wolfgang Amadeus Mozart
– « Die Zufriedenheit » KV 349 pour soprano, mandoline et guitare
– « Komm, liebe Zither » KV 351 pour soprano, mandoline et guitare

Johann Sebastian Bach
– Choral « Oh Haupt voll Blut und Wunden »

Johann Gottlieb Janitsch
– Sonate « Oh Haupt voll Blut und Wunden » pour hautbois, violon, viole de gambe et basse continue

Sebastián Aguilera de Heredia
– Obra de 8° tono pour orgue

Johann Sebastian Bach
– Sonate pour flûte, violon et basse continue en sol majeur BWV 1038

Georg Philipp Telemann
– Sonate pour hautbois et guitare en la mineur TWV 41: a3

Cristoforo Signorelli
– Sonata per mandola e basso continuo

Georg Friedrich Händel
– « Ah mio cor » extrait de l’opéra « Alcina »